From 1 - 10 / 41
  • Un point de repère, suivant sa nature, peut être un nœud (extrémité de segments cyclables) ou un point de branchement (toujours à l’extrémité d’un segment cyclable) indiquant l’accès à un point d’intérêt : * le début ou la fin d’une étape (rattaché à la couche portion) ; si c'est une boucle, on n'a pas de point repère début/fin d'étape ; * une intersection entre deux itinéraires (rattaché à la couche portion) ; * une bifurcation (entre un itinéraire principal et une variante, rattachée à la couche portion) ou vers une liaison (rattaché à la couche liaison) ; * un accès à un point d’intérêt ; * la localisation d’un compteur de fréquence vélos (le numéro de compteur sera alors renseigné) ; * un passage délicat. Les différents types de points d’intérêts que l’on peut trouver sont expliqués ci-dessous : 1. Accès à un point d’intérêt (classe cyclo_pt_interet) de type : transport, service ou site touristique 2. Une bifurcation (vers une variante, une antenne, une liaison ou une portion spécifique) 3. La localisation d’un compteur de vélos 4. Le début ou la fin d’une étape 5. Une intersection entre 2 itinéraires 6. Un passage délicat

  • Indice pollinique quotidien pour les collectivités territoriales de Centre-Val de Loire pour l’année civile en cours jusqu’au lendemain et l’année civile précédente complète

  • Il s’agit de la plus petite fraction d’un itinéraire. Le segment contient toutes les informations de base telles que : * les informations IGN récupérées de la base de données Topo (nom de la rue, largeur, sens de circulation, nature de la route) ; * le revêtement de la route cyclable ; * son état d’avancement (en projet ou ouvert) et l’année d’ouverture ; * le statut de l’aménagement (voie verte, bande cyclable, piste cyclable, route,…) ; * le gestionnaire et le maître d’ouvrage ; * s’il s’agit d’un sens unique ; * la source de l’information ; * le numéro du département. La géométrie des classes d’entités linéaires (PORTION, BOUCLE et VELOROUTE) dépendent de la géométrie de cette classe d’entités.

  • Les mobiliers présents sur les arrêts physiques du réseau de transport Rémi

  • Le produit SCAN1000® version 2 est une collection d'images numériques continues sur tout le territoire français métropolitain et la Corse obtenues par rastérisation des données vecteur de la carte nationale France (901) à l'échelle 1 : 1000 000 Il constitue une vision d'ensemble rapide et précise de la France avec ses réseaux de transports et son occupation du sol. SCAN 1000® couvre la France métropolitaine en 5 dalles. Il comporte de nombreuses informations topographiques pour des usages à petites échelles.

  • Un point d’intérêt permet de localiser des équipements ou services liés à l’utilisation de l’itinéraire, des sites touristiques ou des points d’intermodalité (gare, parking, port…). Un point d’accès intermodal localise la proximité d’un point d’arrêt appartenant à un autre réseau de transport offrant la possibilité d’accéder ou de quitter le réseau cyclo-touristique en utilisant un autre mode de transport. Quelques détails sur les différents types de points d’intérêts : * Point d’intérêt touristique : office de tourisme et syndicat d’initiatives, hébergement, sites à visiter ; * Point d’intérêt d’accès aux autres moyens de transport : accès à une gare routière, accès à une gare ferroviaire, accès à une gare maritime, accès à une gare fluviale, accès à une gare aéroportuaire, accès à une station de transport en commun ; * Point de services : restaurant, marché, sanitaires, relais vélo service, relais vélo, station de gonflage, réparation et location de vélo, aire de pique-nique, point d’eau. Seuls les points d’intérêt sur l’itinéraire ou à proximité immédiate de l’itinéraire sont retenus. Ils doivent être accessibles à vélo depuis l’itinéraire, donc à une distance raisonnable de celui-ci c’est-à-dire à une distance n’excédant pas 5 km (de préférence).

  • La base geofla correspond à l ensemble des donnes administratives de la france entiere

  • Ce jeu de données délimite un périmètre de 5 km autour de la véloroute « Loire à vélo », accessible uniquement par vélo. Cette couche permet aux établissements proches de la Loire à vélo de bénéficier d’un label « Accueil vélo » ou "Loire à vélo". Le zonage est construit à partir du réseau viaire et en utilisant des outils d'analyse de type "zone de desserte" autour des tracés.

  • Ce jeu de données permet de tracer des itinéraires en projet futur (véloroutes ou boucles). Il permet de récolter les informations et de les enregistrer, de façon à voir l’état d’avancement des projets. Ces informations seront ensuite basculées dans les couches « segments », « portions », « véloroutes » ou « boucles » lorsque le projet est réalisé et les travaux effectués.

  • Ensemble des communes éligibles à un TAD (transport à la demande) avec prise en charge à domicile zonal et rabattement et communes de destination.