From 1 - 10 / 10
  • Numérisation à grande échelle des plans de toutes les zones d'activités « officielles » gérées par les communes ou les communautés. Les projets ou extensions de zones sont également saisis dans cette couche.

  • Répartition des origines des ressources méthanisables par zone d'emploi dans la région Centre

  • Ponctuels de localisation des travaux de voirie, adduction d'eau potable, assainissement et archéologie sur le territoire de la Communauté d'Agglomération de Bourges (code INSEE : 241800507).

  • La Région Agricole (RA) est définie en fonction de sa vocation agricole dominante. Elle est constituée d'un ensemble de communes entières. Le découpage du territoire français en "Régions Agricoles" a été initié en 1946 pour répondre à la demande du Commissariat au Plan. L'objectif était de disposer d'un zonage approprié, en unités aussi homogènes que possible du point de vue agricole, pour la mise en oeuvre d'actions d'aménagement destinées à accélérer le développement de l'agriculture. La dernière actualisation date de 1981.

  • Le produit SCAN1000® version 2 est une collection d'images numériques continues sur tout le territoire français métropolitain et la Corse obtenues par rastérisation des données vecteur de la carte nationale France (901) à l'échelle 1 : 1000 000 Il constitue une vision d'ensemble rapide et précise de la France avec ses réseaux de transports et son occupation du sol. SCAN 1000® couvre la France métropolitaine en 5 dalles. Il comporte de nombreuses informations topographiques pour des usages à petites échelles.

  • La Petite Région Agricole (PRA) est définie en fonction de sa vocation agricole dominante. Composée de communes entières, cette zone géographique respecte les limites départementales. Elle résulte du croisement de la Région Agricole (RA) et des départements. Le découpage du territoire français en "Régions Agricoles" a été initié en 1946 pour répondre à la demande du Commissariat au Plan. L'objectif était de disposer d'un zonage approprié, en unités aussi homogènes que possible du point de vue agricole, pour la mise en oeuvre d'actions d'aménagement destinées à accélérer le développement de l'agriculture. La dernière actualisation date de 1981.

  • La cartographie représente la synthèse communale de l'orientation technico-économique des exploitations agricoles en 2000 (RGA 2000). Les données de chaque exploitation ont été agrégées au niveau de la commune du siège d'exploitation.

  • Les données recueillies concernent les sols, produits de l'altération, du remaniement et de l'organisation des couches supérieures de la croûte terrestre sous l'action de la vie, de l'atmosphère et des échanges d'énergie qui s'y manifestent (Aubert et Boulaine). Les besoins en informations sur les sols sont croissants. Les propriétés des sols présentant une forte variabilité spatiale, il est en effet important de disposer de données d’inventaire à une échelle adaptée pour les gérer au mieux. Le potentiel d’utilisation des données sur les sols est très large en termes de thématiques. Les données sont le plus fréquemment sollicitées pour des applications agronomiques environnementales, des évaluations de risques et dans le cadre de problématiques d’aménagement du territoire. Pour répondre à ces demandes d’informations, les inventaires cartographiques, initiés dans les années 60, se sont poursuivis à différentes échelles et se sont structurés en un programme national unique : Inventaire Gestion et Conservation des sols (IGCS). Ce programme est aujourd’hui piloté par le Groupement d’Intérêt Scientifique Sol (GIS Sol) dont la mission principale est de constituer et gérer un système d’information national sur les sols de France. La stratégie principale est de capitaliser les données pédologiques anciennes et d’en acquérir de nouvelles à des échelles diverses. Les informations ainsi recueillies permettent de constituer une représentation cartographique de la répartition spatiale des sols, sous forme d’Unités cartographiques de sols, associée à une base de données sous un format unique national DoneSol. Le programme IGCS comporte 3 volets définis selon l’échelle de représentation. Un de ces volets est le Référentiel Régional Pédologique (RRP) qui vise à produire une information sur la connaissance des sols restituée à une échelle 1/250 000. L’unité Infosol (INRA Val-de-Loire) est en charge de la coordination nationale du programme qui s’appuie sur un réseau de partenaires.

  • Ensemble des établissements (ET) du répertoire Finess géolocalisés par la BD Adresse pour la région Centre-Val de Loire, issus du flux WFS Métropole d'Atlasanté. Établissements sanitaires, médico-sociaux et sociaux (compétences État, CG, CR) ouverts.